mardi 10 avril 2012

Le mardi se met sur son 31 chez notre amie Sophie

Je viens de découvrir une chouette fille qui a eu une idée pas bête du tout, une façon bien à elle de partager ses lectures, et qui nous propose d'en faire autant, chaque mardi ou presque, à notre rythme ce n'est qu'un jeux.


J'ouvrirais donc le mardi le livre que je suis en train de lire à la page 31, et vous en choisirais une phrase que je trouverais peut être révélatrice de l'histoire, ou bien une phrase qui me plaiera par son style ou qui me dérangera...

Vous entrerez ainsi dans le vif du sujet, directement avec moi dans cette page et qui sait, cela vous donnera peut être envie de vous procurer l'ouvrage pour en connaître la suite, ou bien de venir en toute hate sur mon blog pour lire le billet que j'en aurais fait à la fin....

Alors voilà je me lance en ce mardi, plongée comme vous le savez dans "Sombre miroir de l'âme" de Cyriac Guillard, un polar dont l'action se déroule sur nos côtes de Quiberon.

"Elle avait fui ces malades en se faisant muter ici et voilà que cela recommençait"

Très vite embarqué dans l'intrigue des crimes qui se succèdent sur la presqu'île, nous allons découvrir par cette phrase notamment que la barbarie et l'imagination démoniaque des criminels ne se rencontrent pas uniquement dans les grandes villes mais dans n'importe quel lieux, même dans un petit coin reculé de Quiberon nous pouvons croiser sur notre chemin et dans notre vie un genre humain emplie de folie

2 commentaires:

  1. Très original comme manière de partager ses lectures! J'avoue que ça m'intrigue, à mardi donc!
    bises

    RépondreSupprimer